ENTRÉE LIBRE AU SALON 01 42 68 26 27 contact@artea-france.com
Franck damour

Biographie

Franck Damour est philosophe et professeur agrégé d’histoire. Créateur de la revue Nunc, collaborateur de la revue Etudes, il est particulièrement attentif aux grandes tendances de la culture contemporaine. Il a publié Olivier Clément, un passeur : Son itinéraire spirituel et théologique, Anne Sigier, Québec, 2003 ; Qu’avons-nous fait de l’au-delà ?, éditions Bayard, 2011 ; Le pape noir : Genèse d’un mythe, éditions Lessius, 2013.

Son dernier livre

La tentation transhumaniste

Salvator

 Transhumanisme. Il y a quelques années, ce terme était peu connu du public, avant les livres de ou Jean-Claude Guillebaud. Quelle est cette idée parmi « les plus dangereuses du monde » ? Ni plus, ni moins que de faire de la transformation des corps, puis de toute l’espèce humaine, un objectif majeur. Cette transformation, dans le sens d’une augmentation des capacités et d’un allongement considérable de l’espérance de vie, serait le fruit d’une convergence des nouvelles technologies. Ce courant utopiste est révélateur des glissements sismiques que la définition de l’humain est en train de vivre. Des frontières autrefois établies, sont mises à mal par l’essor technologique : frontière entre l’humain et l’animal, entre l’humain et la machine, entre le corps et l’esprit. Un état des lieux et un diagnostic ne sauraient suffire. Il faut en effet poser un jugement et, s’il rencontre quelque estime, le soumettre à la discussion publique. Faut-il se résoudre à dire adieu à cet humain qui doit faire l’amour pour avoir des enfants ? Qui doit apprendre et s’exercer pour connaître ? Qui souffre et meurt, et apprend à rester un vivant ? Dire adieu à cet humain qui doit se discipliner, éduquer son corps, écouter son âme ?

Couv-
Rechercher